Purge de réservoir partiellement rempli

Définition du modèle   Lancer le modèle

Les réservoirs remplis sont souvent purgés pour les raisons suivantes :

  • Maintien de la teneur en vapeur de solvant en dessous de la limite inférieure d'explosivité,
  • Inertage des installations afin de préserver la qualité des produits fabriqués,
  • Etc…

Afin d'évaluer les émissions qui se produisent lors de purges sur les installations partiellement remplies, l'application d'un modèle standard d'évaporation de surface est inapproprié (car les coefficients de transfert sont calculés avec une vitesse de vent mesurée à 10 mètres au dessus de la surface liquide).

Envmodels propose donc un modèle standard simple, basé sur une évaluation basique du degré de saturation en vapeur de COV dans les gaz purgés. Le niveau de saturation dépend des facteurs suivants :

  • Débit de purge dans l'installation,
  • Agitation ou non du produit (surface liquide tranquille ou turbulente),
  • Géométrie spécifique de l'installation.

Exemple :

Un réacteur agité est purgé avec 10 m3/h de gaz inerte. La composition massique des solvants présents dans le réacteur est la suivante :

  • Toluène: 30%,
  • MEK: 20%,
  • Xylène: 50%.

La température des produits dans le réacteur et des gaz quittant l'installation est de 25°C. La durée annuelle de purge est de 1000 heures.

Les émissions calculées (pour une année) sont les suivantes :

  • Toluène: 432,3 kg
  • MEK: 980,5 kg
  • Xylène: 202,7 kg

Bibliographie :
  • EPA. 1994. Control of Volatile Organic Compound Emissions from Batch Processes - Alternate Control Techniques. U.S. Environmental Protection Agency, Office of Air Quality Planning and Standards, EPA-453/R-93-017.

Environmental Models
Your online calculation tool
Copyright © 2019
Powered by