Modèles de calculs théoriques



Sur les sites industriels, de nombreuses opérations de production et de stockage mettant en œuvre des COV peuvent être rencontrées et sont susceptibles de générer des émissions à l'atmosphère. Dans de nombreux cas cependant, les installations concernéees par ces opérations de production ne sont pas équipées de rejets canalisés (mais bien souvent d'une simple mise à l'atmosphère de type évent). Le calcul des émissions ne peut alors être réalisé que par l'application de modèles de calculs théoriques (aucune mesure réaliste ne pouvant être mise en oeuvre).

Afin d'évaluer les émissions totales issues des procédés industriels, il suffit de considérer ces procédés comme une succession d'opérations unitaires. L'émission correspondant à chaque opération unitaire peut alors être évaluée par application des modèles de calculs théoriques spécifiques.

Par exemple, une opération globale de fabrication consistant à verser un solvant dans une première cuve, le monter en température puis le transférer vers un autre réservoir, peut être découpée en trois opérations unitaire successives : versement - montée en température - transfert.
Un modèle de chargement pourra alors être utilisé pour la détermination des émissions lors des opérations de versement et de transfert et un modèle de chauffage pour la phase de montée en température.

Les modèles de calculs théoriques proposés par Envmodels (en mono et multi solvants) permettent de déterminer les émissions à l'atmosphère lors des opérations unitaires dans les cas suivants :

Les différents modèles proposés sont soit des modèles "standard" issus de sources bibliographiques diverses (EPA, chemical handbooks, publications scientifiques diverses), soit des modèles "spécifiques" (nouveaux modèles ou variantes aux modèles standard) développés par Envmodels pour répondre à des configurations d'installations particulières (produits immiscibles, présence de condenseurs, etc.).

Dans le cas de l'utilisation des modèles en configuration "multi-solvants miscibles", les mélanges sont considérés comme parfaits : la loi de Raoult s'applique et les coefficients d'activité sont négligés.


Environmental Models
Your online calculation tool
Copyright © 2017
Powered by